Marlène Staiger & Camille Hedin

Celles qui rêvaient

Elles sont deux. Deux pour une seule marque de spiritueux, un projet créatif et entrepreneurial commun. Deux pour se partager la montagne de travail que suppose le lancement d’une marque. Deux pour offrir un échange nourri sur chaque idée. Et surtout deux amies.
Camille Hedin et Marlène Staiger ont créé H.THEORIA en 2017. Et personne ne les attendait.

Toutes deux passionnées par leurs métiers, Camille dans la gastronomie, Marlène dans la Recherche & Développement alimentaire, et motivées par leur amitié, l’idée d’un projet ensemble apparaît comme une évidence. Marlène nous raconte leur histoire

©Instagram H.theoria Marlène Staiger

Dans la vie de Marlène, les spiritueux sont fortement liés à son histoire familiale. Alors qu’elle et ses frères et soeurs grandissent, chacun travaille un temps chez le liquoriste dijonnais, Gabriel Boudier dont le président est leur voisin. Marlène décroche un stage en Recherche & Développement durant son DUT Génie Biologique et Sciences Alimentaires chez ce même Gabriel Boudier et fait la découverte de l’univers des liqueurs. Elle décrit toute la fascination de se retrouver-là, à sentir toutes ses liqueurs. Être au coeur d’une industrie est pour elle une mine d’or qui marque les prémices de sa passion pour la création aromatique.

Alors que Camille dirige une boutique Lenôtre, Marlène construit son chemin, notamment, en intégrant un laboratoire parisien où se mêlent artistes et scientifiques pour réaliser des projets autour de la science et de l’art du sensoriel. Leur amitié grandit, elles vivent en colocation et commencent à imaginer un projet commun.

Et puis la vie génère des rencontres. 
Marlène possède une forte admiration pour le parfumeur Christophe Laudamiel, avec qui elle a travaillé sur certains projets. Son travail créatif la touche et lui donne envie de créer des jus inspirés de l’approche du parfum. C’est le terreau fertile de H.THEORIA.
Avec Camille, elles choisissent alors de lancer une marque de spiritueux où chaque composition sera pensée comme un parfum. Les liqueurs sont une boisson formidable, Marlène garde un souvenir très fort de son premier stage chez Gabriel Boudier. 

Le nouvel âge de la liqueur.
Et puis un jour, Camille et Marlène assises sur leur canapé avec leurs rêves, se disent « on se lance, on tente de se faire une place dans le milieu niche de spiritueux premium ». Armées de leur conviction et de leur audace alors qu’elles n’arrivent de nulle part, elles se lancent et passent trois ans à « abattre des forêts » seules, avant de pouvoir commencer à embaucher.

Une route infinie de challenges.
Une marque pleine de sens, qui bouleverse les codes, c’est peu dire qu’il y a eu des challenges. Marlène, sait que la vie d’une entrepreneure est semée d’embûches. Alors à la question quel a été ton plus grand challenge, elle répond que « tout est un challenge, ça ne s’arrête jamais ». 

Au début, elles étaient seulement deux pour trouver des clients, gérer le développement, orchestrer sa visibilité, et tout ce qu’implique une marque. Elles ont, par exemple, dû opérer un changement complet de l’identité de leur packaging, un gros challenge lorsqu’on s’installe sur un marché. Pourtant, cinq ans après et malgré une crise sanitaire (de trèèèès longue durée vous en conviendrez) elles sont parvenues à se faire une place. Désormais c’est cinq personnes qui travaillent chez H.THEORIA.

Ce qui les rend fières ? Avoir pu créer de l’emploi, « on se sent actrices de la société lorsqu’on parvient à cela » indique Marlène. Et, aussi, continuer à surprendre en proposant des jus innovants et différents même après plusieurs créations.

Marlène Staiger & Camille Hedin, ©Instagram H.Theoria

Depuis leurs débuts, elles ont pu constater que certains interlocuteurs pouvaient avoir des visions très stéréotypées d’une marque de liqueurs créée par des femmes, à coup de « oh vos liqueurs girly ». Il est vrai, entre hommes et femmes il y a des différences. En tant que scientifique de formation, Marlène connait précisément la différence hormonale qui est à l’oeuvre.

Mais la société joue aussi un rôle. Marlène n’a pas été élevée selon des stéréotypes de genre, cependant elle en tire des constats. La majorité des dirigeants sont des hommes qui ont l’habitude de discuter entre hommes. Les codes diffèrent entre femmes et nos différences construisent une jolie pluralité qui, avec l’arrivée d’entreprises « de femmes », challengent le modèle existant. Et ouvre un nouveau champs des possibles.

Duo de création et de passion, Marlène & Camille offrent un joli témoignage et nous montrent que les rêves, avec travail et détermination, se réalisent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :